Créer un site internet

La Cynophobie

Helen sushitskaya shutterstock1200

Si le simple fait de croiser un chien vous fait trembler de peur, et que vous changez de trottoir rien qu'en l'aperçevant. Il est fort probable que vous souffrez alors de cynophobie. La phobie des chiens est très fréquente, c'est un mal assez répandu qui malheureusement peut aller jusqu'à handicaper votre quotidien. Mais qu’est-ce que la cynophobie ? Quels sont les symptômes ? Quelles sont les causes et les conséquences de la cynophobie ? Quels sont les traitements ? Dans cet article, vous trouverez, les informations, conseils, et solutions, qui vous permettront de mieux connaître cette maladie et d'apprendre ainsi à maîtriser votre peur ! 

DEFINITION

La cynophobie est une maladie, une peur irrationnelle et démesurée d'un objet ou d'une situation précise. La cynophobie est la crainte irraisonnée des chiens quelle que soit la taille, la race ou encore la couleur de la robe. Elle est le plus souvent liée à une mauvaise expérience comme par exemple une morsure de chien. Cette maladie peut se déclencher à n'importe quel âge, que ce soit pendant l’enfance ou à l’âge adulte. La cynophobie peut provoquer chez certaines personnes présentant une peur irrépressible des chiens, des comportements qui deviennent incontrôlables et disproportionnés face à l’animal. 

LES CAUSES DE LA CYNOPHOBIE

La peur excessive des chiens devient alors handicapante à vivre au quotidien. La cynophobie peut faire suite à un évènement marquant  survenu dans le passé comme une situation angoissante vécu avec un chien agressif ou une morsure, ou des combats de chiens ou bien encore la transmission de la peur des parents à leurs enfants. D'autres causes ont étés mises en évidences comme par exemple l'âge, le tempérament ou bien encore le sexe des patients. 

LES SYMPTOMES DE LA CYNOPHOBIE

Les troubles émotionnels, ou physiques se manifestent dès lors qu'une personne cynophobe se retrouve dans une situation qui lui fait peur, comme par exemple la vue de l’animal ou le son d’un aboiement, les symptômes du trouble anxieux peuvent alors se déclencher et les conséquences de la cynophobie peuvent varier d’un individu à l’autre en fonction de l’étendue de son trouble anxieux. Parmi les differents symptômes de cette maladie, on peut retrouver une perte de contrôle, une crise de panique, de l'anxiété, l'impression d'une agression imminente, l’envie irrépressible de s'enfuir ou une incapacité de bouger, une accélération du rythme cardiaque, des douleurs dans la poitrine, une difficulté à respirer, des tremblements, des tensions musculaires, des sueurs, des tremblements, un essoufflement, des vertiges  des frissons,  une sensation de mourir. La personne effrayée, est tétaniser à la vue d'un chien, elle se raidit, respire plus vite, a des mouvements plus rapides ou plus lents, recule et s'immobilise, rase les murs... 

LE COMPORTEMENT DU CYNOPHOBE

Dès lors qu'une crise de phobie se manifeste, la personne cynophobe doit impérativement apprendre à gérer ses émotions et à prévenir ses crises pour les éviter en présence d’un chien afin que celui-ci ne se sente pas menacé. Voici quelques recommandations :

Les réactions à proscrire :

  • Éviter de fixer le chien au niveau des yeux ou de la tête, ignorez-le. Moins vous lui porterez d’attention, moins il s’intéressera à vous. Il peut interpréter ce geste comme de la provocation.
  • Éviter de crier, et de faire des mouvements brusques, le chien peut les interprétées comme des menaces
  • Éviter de tendre la main pour le chasser ou le caresser, il pourrait prendre ce geste pour un signe d’agression
  • Éviter de prendre la fuite devant un chien, il pourrait prendre ce comportement comme une invitation à jouer

Les attitudes à adopter :

  • Montrez-vous indifférent, et calme, vous devez-parvenir à dominer votre peur, l’animal comprendra alors que vous ne cherchez ni le contact, ni la confrontation
  • Montrez-vous passif et indifférent
  • Si le chien vous effraie, changez de direction ou de trottoir, sans courir, et sans se précipiter
  • Maîtriser votre peur. Les chiens la ressente et de ce fait, il se sentira supérieur et donc plus agressif.
  • Laissez le chien s’approcher, vous renifler et partir de lui-même

LE TRAITEMENT DE LA CYNOPHOBIE

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) vise à réduire la phobie des chiens. C’est une thérapie de désensibilisation qui est privilégiée, celle-ci se déroule à travers des exercices d'expositions. Elle consiste en plusieurs étapes, à mettre le patient au contact de chiens. Selon le degré de gravité de la cynophobie, le traitement peut commencer avec des simples photographies et des images de chiens. Tout d'abord, le praticien leur fait entendre des aboiements, puis ensuite il leur montre des images de chiens. L'objectif de la thérapie cognito-comportementale étant de faire totalement disparaître les symptômes du cynophobe.

 

chien comportement peur phobie

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire